Témoignages

La Maison populaire / Saison 21-22

La Maison du parc du 02/10/2021 au 02/10/2022

Sylvie

samedi 18 décembre 2021 à 08 h 39

« Un plai­sir renou­velé. Une nou­velle expé­rience. La buée, ou plutôt la rosée collée aux vitres. Est, ouest, le flou. La pensée, elle est claire : « quand le soleil sera-t-il assez haut et chaud pour éliminer cet écran entre mon regard et les villes, les gens, les oiseaux ? »
Il est apparu rouge, intense, il est monté très vite le soleil. Toujours pri­son­nier du caléi­do­scope des gout­te­let­tes d’eau de la rosée.
Impossible de dis­tin­guer le pay­sage à l’ouest. Impossible de voir cou­reurs, chiens, oiseaux. Juste la lumière rou­geoyante du soleil qui monte vite, vite, très vite.
Enfin une trouée, le ciel très bleu, magni­fi­que.
Le soleil devient blanc, il chauffe, l’eau s’évapore, appa­rait les être énergiques qui cou­rent, jouent, mar­chent.
Je suis frap­pée par deux points :
-  Le nombre impres­sion­nant d’avions qui tra­ver­sent le ciel si bleu en fai­sant une double empreinte de traine blan­che. Ces avions se croi­sent et s’entre­croi­sent.
-  Le bruit, le ron­fle­ment des voi­tu­res, cons­tant. Quand on ne peut pas véri­ta­ble­ment voir, regar­der ; on entend.
Je dédie cette heure à ma belle-mère Paulette qui souf­frait d’une très forte myopie et qui ne pou­vait avoir une vision alen­tour qu’à tra­vers le prisme de la rosée du matin sur les vitres. »

Sylvie

Partager sur :