Témoignages

La Maison populaire / Saison 21-22

La Maison du parc du 02/10/2021 au 02/10/2022

Pascale

jeudi 7 octobre 2021 à 18 h 16

« Déstabilisant.
Rien à quoi je n’aurais su m’atten­dre malgré la « connais­sance » que j’en pen­sais au préa­la­ble du prin­cipe.
D’abord quel­que chose qui te tient eu res­pect, t’empê­che de bouger, de trou­ver une pos­ture (un main­tien du corps) « digne » du moment.
Ensuite quel­que chose de pres­que angois­sant – cette immen­sité devant laquelle on se sent tout petit. Négligeable. Et para­doxa­le­ment une espèce de peine devant le pri­vi­lège qui nous est octroyé : embras­ser du regard un espace qui ne nous « voit » pas. Devenir pres­que un voyeur, davan­tage qu’un veilleur.
Alors j’ai fini par m’asseoir, pour rede­ve­nir « modeste », et j’ai laissé le pay­sage urbain me regar­der à mon tour – en fer­mant très long­temps les yeux.
Le cou­cher du soleil sur l’océan, c’est pres­que un cliché. Là (le reflet du rec­tan­gle lumi­neux au mi-temps de la cabane, rejeté sur la vitre, ren­force cet effet) : l’image devient plei­ne­ment pic­tu­rale. Une créa­tion lit­té­ra­le­ment poé­ti­que qui recons­truit le monde connu.
Notre reflet s’y trouve aussi, et c’est trop. Je m’y suis sentie de trop. »

Pascale

Partager sur :