Témoignages

La Maison populaire / Saison 21-22

La Maison du parc du 02/10/2021 au 02/10/2022

Anne-Laure

mardi 9 novembre 2021 à 16 h 17

« Lorsque je suis ren­trée dans la pièce, l’accom­pa­gna­trice m’a sou­haité " bon voyage ". Et c’est bien de cela dont il s’agit : un voyage. À la fois inté­rieur et exté­rieur. De notre tour, on se sent connecté au monde, à cette ville méga­pole. J’ai essayé de reconnaî­tre mes lieux fami­liers : la mairie de Montreuil, les tours, mon quar­tier. Et puis, plus loin, cette Tour Eiffel et Paris qui s’étend comme un océan… Il y a le chant des sirè­nes, per­ma­nent, et, avec un peu d’ima­gi­na­tion, le roulis du périph, sur les­quels se pose des gazouillis d’oiseaux… Il y a, dans les tours de La Noue, des vies qui se tra­ment et j’ai essayé de les devi­ner der­rière les vitres.
(...)
Il y a tou­jours quel­que chose de magi­que dans les cou­chers de soleil : comme le sen­ti­ment d’une jour­née accom­plie et une révé­rence du monde. Et puis il y a ces trai­nés d’avion qui strient le ciel et s’inter­croi­sent : où vont-ils ?
J’ai regardé les arbres res­pi­rer, et la lumière chan­ger. J’adore quand la lumière éclaire ma peau, me chauffe les joues et fait comme des étoiles der­rière mes yeux. Quand, grâce au soleil, le monde, notre onde se pare d’orange… j’ai res­senti beau­coup de grâce et de plé­ni­tude, j’ai fait les 100 pas, je me suis mise en statue de médi­ta­tion… et j’ai res­piré.
Et voilà ce que nous manque : des pauses, des res­pi­ra­tions, des obser­va­tions avi­sées du monde tou­jours chan­geant, pour regar­der de plus près à l’inté­rieur et à l’exté­rieur de soi, et écouter le bruit du monde. Je me sens pleine de poésie, de mor­ceaux de soleil, aussi.
Merci. »

Anne-Laure

Partager sur :